L’interdite

Fer de lance et vitrine de Jolie Petite Édition, L’interdite est notre revue littéraire. Sulfureuse par essence, suscitant toujours le débat, elle a pour rôle de permettre à nos auteurs d’y publier ce qu’il serait aujourd’hui impossible de publier ailleurs. Si d’aucuns aiment l’étiqueter politiquement, L’interdite se veut en réalité ouverte à tous. Que les idées de nos auteurs soient fortes ou leurs textes singuliers, elle est la revue qui entend le mieux leur permettre d’être eux-mêmes, jusqu’au tréfonds de leur âme d’où resurgira in fine la lumière. À la grâce de Dieu ou de toute autre transcendance !

Collectif
L’interdite – Deuxième numéro – Nous dégusterons ces années vingt !

De nouvelles années vingt débutent ! Bien loin de l’élégance des années folles du siècle passé, posant des ses nouvelles et inquiétantes questions quant à l’effondrement de nos joies et de notre civilisation, les voici qui frappent à notre porte. Les trublions de L’interdite décident alors de la leur ouvrir et d’engager le dialogue.

Au programme de ce numéro, vous retrouverez des textes d’Emmanuel Carpentier, d’Arthur Pauly, de Roland Jaccard, de Massimiliano Mocchia di Coggiola, d’Anne Kasparov et de Maxime Dalle, le tout précédé d’une tonitruante et lapidaire ouverture de Julien Cendres, entrecoupé d’un entretien avec le terrible Hannibal Volkoff, mais surtout refermé par un bréviaire néoféministe de dix-sept pages à travers lequel Soleil Håkansson devrait en fâcher plus d’une…

%d blogueurs aiment cette page :